The Beat #02: une 2ème édition au sommet

Le festival de musiques urbaines suisse romand a affiché complet pour sa deuxième édition samedi soir à l’Arena de Genève. Damso, Sofiane, Kaaris, Lorenzo, Romeo Elvis, Caballero & JeanJass et $uicide Boy$ ont fait vibrer 8500 personnes dans une ambiance festive unique. Rendez-vous le 26 janvier 2019 pour The Beat #03!

Après un baptême du feu réussi l’an dernier avec près de 5000 spectateurs, The Beat Festival a confirmé son succès auprès du jeune public romand samedi soir à l’Arena de Genève en affichant complet avec 8'500 personnes pour sa seconde édition. Avec une formule légèrement remaniée, le festival de musiques urbaines suisse romand proposait cette année encore le meilleur du hip hop nouvelle génération et de nombreuses exclusivités, dont le Belge Damso, star du moment, qui s’est vu remettre sur scène un disque d’or pour son album « Ipséité » au terme d’un concert sublime, point d’orgue de la soirée.

Avant d’acclamer Damso, le public était déjà nombreux à l’ouverture des portes pour célébrer le rap frais et enjoué des autres Belges de la soirée Caballero & JeanJass et leur compère Roméo Elvis, qui assuraient ensemble le début des festivités. Le trublion du rap français Lorenzo, alias l’Empereur du sale, enchainait ensuite les blagues potiches et rimes grivoises dans l’hilarité générale avant de passer le micro à Kaaris pour une démonstration de force à coups de tubes et refrains efficaces (Tchoin Tchoin Tchoin!). L’ambiance montait d’un cran.

Auteur d’un tout nouvel album paru la veille du festival, le rappeur parisien Sofiane passait ensuite en revue ses classiques avec une efficacité redoutable, n’hésitant pas à faire se lever les spectateurs assis en gradins. Chauffé à blanc, le public faisait un accueil triomphal à Damso sur le coup de minuit et quart, confirmant au passage l’incroyable popularité du chanteur d’origine congolaise. Avec sa nonchalance caractéristique, l’artiste de 25 ans offrait un récital à ses fans, enchainant les morceaux de son dernier album dont le célèbre « Macarena » repris en coeur par toute la salle, avant de recevoir son disque d’or. Moment d’émotion.

En guise de clôture, les trois cousins tatoués et déjantés de $uicide Boy$ apportaient une touche finale à l’accent américain à une deuxième édition couronnée de succès sur le plan artistique, organisationnel et financier. La manifestation s’est déroulée sans incidents et le budget est équilibré. Rendez-vous samedi 26 janvier 2019 pour la troisième édition de The Beat Festival !

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, permettre la personnalisation du contenu du site et analyser l’audience du site internet.

En savoir plus