The Beat conquiert Neuchâtel

Malgré deux reports de dates, le public a répondu présent pour la première édition du festival hip hop aux Patinoires du Littoral.

Pour sa première édition en terres neuchâteloises, The Beat Festival a attiré les foules ! Fort d’une programmation très actuelle, la déclinaison de l’événement hip hop le plus populaire de Suisse romande a affiché complet le soir même avec une affluence de 6’000 personnes, dont les plus de 16 ans étaient toutes titulaires d’un certificat Covid, obligatoire pour assister à l’événement. Une franche réussite et une arène remplie pour la plus grande manifestation culturelle dans la région depuis plus de deux ans en raison des restrictions liées à la pandémie. La soirée s’est déroulée sans incident majeur et les organisateurs tirent un bilan positif de cette première aux Patinoires du Littoral et donnent d’ores et déjà rendez-vous aux fans de turn up en janvier pour la cinquième édition du Beat Genève, en attendant une nouvelle édition à Neuchâtel en novembre 2022.

Le public a donc afflué en masse dès l’ouverture du site samedi en fin d’après-midi. Le contrôle d’accès s’est déroulé de manière fluide et sans incidents, grâce au déploiement d’un dispositif important pour le contrôle d’identité et des certificats Covid, obligatoire pour les spectateurs de plus de 16 ans. L’espace extérieur, aménagé avec des stands de boissons et nourriture, a accueilli dans une atmosphère décontractée les festivaliers munis de leur billet d’entrée dans un endroit clos et sécurisé avant l’ouverture des portes de la patinoire à 18h.

Après un sprint dans la salle pour accéder aux premiers rangs, les fans de hip-hop étaient au rendez-vous pour accueillir SDM qui a donné le coup d’envoi des festivités à la nuit tombée. Soso Maness, le showman, a fait monter l’ambiance d’un cran supplémentaire avec ses hits « Petrouchka » et « So Maness », relayé par Gazo, le roi de la drill française. Arrive ensuite Koba LaD devant un public survolté. Le jeune rappeur a enchaîné les bangers, dont « Daddy Chocolat » sur lequel Gazo l’a rejoint, repris en coeur par toute la patinoire. Confirmant sont statut de beau gosse du rap, Maes a chanté devant un public conquis et clôt cette première édition du Beat dans l’arc jurassien, marquée également par les débuts du festival sur la plate-forme TikTok.

Le bilan de la soirée est positif, aussi bien du côté artistique que du public. Fort de ce succès et de sa communauté croissante de fidèles, le Beat Festival sera de retour d’abord à l’Arena de Genève le 29 janvier, avant de revenir à Neuchâtel le 26 novembre 2022. Deux villes, deux éditions, pour encore plus de turnup!

Photo ©Théa Moser

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, permettre la personnalisation du contenu du site et analyser l’audience du site internet.

En savoir plus