The Beat Festival

The Beat Festival

Partagez l'évenement THE BEAT

Month: janvier 2019

The Beat réussit la passe de trois

L’événement hip hop de l’année en Suisse romande a attiré 7000 spectateurs pour sa 3ème édition samedi soir. Bilan positif.

(Photo : PLK ©Tom Menetrey)

L’événement hip hop de l’année en Suisse romande a attiré près de 7000 fans pour sa 3ème édition samedi soir à l’Arena de Genève. Après une mise à feu réussit en 2017 et une édition au sommet en 2018, The Beat Festival a confirmé son statut d’événement leader sur la musique urbaine avec une affiche inédite réunissant les meilleurs artistes du genre dont Vald, Moha La Squale, PLK ou encore Columbine. Rendez-vous le 25 janvier 2020 pour The Beat #04 !

 

Pour sa troisième saison, l’événement genevois s’était doté d’un espace extérieur clôturé et sécurisé devant l’Arena avec stands de boissons et nourriture ouverts aux festivaliers dès 14h. Des milliers de jeunes fans de musiques urbaines, pour la plupart âgés entre 15 et 20 ans, se sont ainsi donnés rendez-vous en début d’après-midi dans une ambiance bon enfant et sous un joli rayon de soleil en attendant l’ouverture des portes prévue à 17h.

 

La salle était donc déjà bien remplie au coup d’envoi du premier concert à 18h30 pour acclamer la montée sur scène de Lord Esperanza, suivi de Dosseh et PLK dans une ambiance festive des grands soirs. Le parterre de l’Arena s’est petit à petit transformé en marée humaine, ondulante et trépignante au gré des performances des artistes, respirant et se disloquant à chaque pause pour mieux se reformer dès le concert suivant. Fou.

 

Le ton montait encore d’un cran en milieu de soirée avec la performance atypique mais intense du duo Columbine, puis le cavalier seul du pur sang Moha La Squale, esprit indomptable et corps fougueux, tout de blanc vêtu et crinière au vent. Point d’orgue de cette édition, le rappeur génial et ambianceur unique Vald faisait ensuite chavirer ses ouailles sur le coup des minuit et demi à l’heure de la grand-messe du hip hop absurde et décalé, avant de céder l’office au rappeur anglais Scarlxrd pour la déflagration finale.

 

Après plus de 7h de concerts, The Beat Festival 3ème du nom s’est achevé au petit matin sur un excellent bilan artistique, organisationnel et financier. La manifestation s’est déroulée sans incidents et le budget est équilibré. Rendez-vous samedi 25 janvier 2020 pour la quatrième édition de l’événement hip hop de l’année en Suisse romande.

Coup de projecteur sur l’affiche de cette troisième édition

The Beat Festival arrive à grands pas ! Trois jours avant la 3ème édition, coup de projecteur sur le programme de ce samedi 26 janvier qui promet de retourner l’Arena de Genève. Après une édition 2018 à guichets fermés avec plus de 8’500 amateurs de musique urbaine et les performances mémorables de Damso, Romeo Elvis ou encore Sofiane, l’événement hip hop de Suisse romande est de retour, chargé à bloc pour une nouvelle édition réunissant la crème du rap actuel avec Vald, Scarlxrd, Moha La Squale, PLK, Columbine, Dosseh et Lord Esperanza. Prêts pour la soirée turn up de l’année ?

 

Pour cette nouvelle édition, The Beat revoit également son dispositif d’accueil public et se dote d’un espace extérieur. Le parvis devant l’Arena fera dorénavant partie de l’enceinte du festival et ouvrira dès 14h pour tous les détenteurs d’un billet, qui pourront ainsi se restaurer dans un espace convivial et sécurisé en attendant l’ouverture de la salle à 17h. Cette zone qui restera ouverte toute la soirée fera notamment office de fumoir plus confortable que les années précédentes.

 

VALD – 00h30

Remarqué par le public lors de la première édition du festival, Vald revient en terrain conquis, fort d’un concert complet au Palladium de Genève en novembre dernier. Le rappeur de l’absurde a marqué 2018 par son album « Xeu ». Frisant le burlesque, le trublion d’Aulnay-sous-Bois est aujourd’hui le nouveau souffle du rap français et le héro d’une jeunesse en quête de repères esthétiques.

 

Moha la Squale – 23h00

Mohamed Bellahmed, alias Moha La Squale, n’en fini plus de faire des émules avec son franc parler et son charme ravageur. Révélation du dernier Montreux Jazz Festival, le rappeur du XXe arrondissement est devenu l’un des artistes les plus suivis de l’Hexagone depuis la sortie de son premier album « Bendero » déjà nominé comme meilleur album rap aux Victoires de la musique.

 

SCARLXRD – 02h00

De l’autre côté de la Manche, Scarlxrd n’est pas en reste. Dreadlocks courtes, masque noir et look post-apocalyptique, le rappeur de Birmingham sonne la révolution hardcore au royaume de sa Majesté avec son titre viral « Heart Attack ». D’abord connu comme youtubeur, le jeune anglais s’est ensuite essayé au nu metal avant de trouver sa voix en rappeur de l’extrême.

 

Columbine – 21h50

C’est dans le far west français que l’on trouve Columbine. Le collectif de Rennes a imposé son hip hop décalé grâce à des clips vidéos amateurs encensés sur les réseaux sociaux, avant d’évoluer vers des titres plus construits, plus aboutis. Le troisième album de ces Enfants Terribles, « Adieu Bientôt » est devenu disque d’or en novembre, à peine deux mois après sa sortie.

 

PLK – 20h40

Membre du groupe Panama Bende, PLK retourne la planète rap avec son premier album solo et se place comme le jeune espoir de la scène parisienne. Sa coupe blonde peroxidée lui donne des faux airs d’Eminem à qui il empreinte son franc parler et des punchlines renversantes.

 

Dosseh – 19h35

Dosseh bouscule les standards du genre. Dans un registre plus classique, l’auteur du tube « Habitué » aime jouer des codes et briser les tabous. Son album « Vidalo$$a » a fait décoller sa popularité et est désormais disque d’or. Après « Infréquentables », le rappeur d’Orléans s’est offert un second featuring avec Booba, « MQTB » qui le propulse dans la cour des grands.

 

Lord Esperanza – 18h30

Après avoir ouvert pour Roméo Elvis lors d’un concert complet aux Docks l’année dernière, Lord Esperanza a conquis le public romand. Du haut de ses 22 ans, l’Enfant du siècle, comme il s’appelle lui-même, incarne avec ses semblables une nouvelle génération aux aspirations et inspirations multiples, allant du rap US à la littérature classique et la chanson française.

 

Retrouvez tous ces artistes réunis pour un plateau inédit à l’occasion de The Beat Festival #03, l’événement hip hop de l’année en Suisse romande, samedi 26 janvier 2019 à l’Arena de Genève.

 

PARTENAIRES